Le sourire comme emblème


Y a des moments, comme ça...

Quand la bougie vacille
Que le souffle se fige
S'éparpille
Quand le vain est à portée
De main
Où le tout n'est plus rien
Je me dis...

Quand le cœur se craquelle
Que la vie devient presqu'
Irréelle
Quand l'oubli nous rejoint
Sans un bruit
Sans un mot, sans un cri

Une fêlure
Une cassure
De trop.

C'est un geste anodin
Un sourire, Un chemin
Une échelle qui nous hisse
À nouveau.
Oh c'est rien, pas grand chose
Mais c'est ce rien du tout
Qui oppose
Le noir au rose...

Ce n'est pourtant pas
Grand chose
Juste une dose
D'amour.
Mais des cendres incomplètes
Je suis sortie refaite
Rapiécée.
C'est à Vous que je dois
Cet espoir qui en moi
S'est levé.

Car le plus beau message
Que l'on donne en présage
D'une belle amitié
C'est le don de soi-même
Le sourire comme emblème
Face à l'adversité.


Annajo Janisz

Tous droits réservés


À vous tous, mes amis des bons comme des mauvais jours, qui me soutenez, me bercez... Qui croyez en moi. Je crois en vous !